AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frances Cooper

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2017
Age : 22
Année/études : études ? késséssé ?

MessageSujet: Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.   Ven 10 Nov - 21:20

Vous allez rire. Oui, je vous jure, vous allez vous pisser dessus.

Je suis en parka, en dessous de ça je porte un pull, un sous-pull et un débardeur, puis sous mon jeans j’ai un collant, j’ai une écharpe, des gants, et un bonnet sur la tête, et j'ai enfilé deux paires de chaussettes dans mes bottes. Mais Frankie, pourquoi porte-tu quarante couches de vêtements alors que tu habites à San Francisco, en Californie ? MAIS PARCE QUE NOUS SOMMES PAS À SF. Nous sommes au Québec, on rend visite aux parents de notre Ivy. Alors ils sont très gentils, adorables - j’aurais kiffé que les miens soient pareils, franchement, ils sont cool. Mais les températures le sont pas. Elles sont négatives, j’ai jamais connu ça, sans déconner. Mais c’est pas tout. En plus de se peler le cul, les gens d’ici parlent français. Français. Pour mes deux papananas, c’est la routine, ils ont étudié ici. Moi, j’ai jamais quitté mon Amérique natale, je ne parle qu’anglais. Les seuls mots que je connais en français sont escargots, bonjour et je t’aime. Après ça, le reste m’est aussi compréhensible que du chinois. Voilà.

Vous avez ri ? Attendez, c’est pas fini.

Ivy m’emmène faire une balade à cheval. Je suis jamais montée sur un animal aussi gros. Je suis jamais montée sur un animal tout court en fait. Et c’est joli les chevaux et tout, mais c’est vachement gros et impressionnant. Moi et mes 48kg toute mouillée on fait pas le poids.

- Combien ça pèse une bête pareille ? Une tonne ? je demande à travers mon écharpe. Putain, j’ai froid. Tu sais qu’à SF il fait une dizaine de degrés ? On a franchi le cercle polaire là, c’est pas possible, j’ai l’impression que toute l’eau de mon corps est gelée. J’vais devoir me tartiner de nivea ma peau va pas kiffer. Vous pouvez sortir en t-shirt des fois dans ce pays ? Comment vous avez fait pour passer des années ici pour vos études ? Putain mais moi j’aurais fini en glaçon. Tu peux pas sortir dans un bar avec un crop-top sympa et un short là. J’aurais pas pu m’acheter ma robe avocat, non plus. Putain j’ai froid, et j’ai peur de me faire écraser par un gros cheval, je râle encore.

Râler me réchauffe, et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy K. Cordanov
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 22
Année/études : 2ème année de Sciences

MessageSujet: Re: Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.   Sam 11 Nov - 11:56

Quoi de mieux pour retourner voir la famille que les vacances scolaires, je vous le demande. À l'approche de Noël ça permet de faire le point sur les cadeaux, le menu, qui pourra venir et qui ne pourra pas, la veille ou le jour même, tout ça, tout ça. Mais toutes ces discussions on les gardera quand Frankie récupérera de la journée que je lui concocte. Une balade à cheval sur les terres du ranch. Avec les belles couleurs d'automne ça promet d'être magnifique, et avec une papanana qui ne sait pas tenir en selle encore plus, j'en ris d'avance. La connaissant elle va pas arrêter de râler, ou alors de parler de choses complètement what the fuck juste pour se rassurer et oublier qu'elle se coupe la circulation sanguine en s'accrochant au pommeau de la selle comme une forcenée.

Combien ça pèse une bête pareille ? Une tonne ? me demande Frankie une fois dans l'écurie. Je lève la tête en direction de Patchwork dit Patch. Non, c'est pas des chevaux de traits, je pouffe. Il doit faire aux alentours de 600-700 kilos. Même si à 350 kilos prêt c'est une tonne et que dans la tête de Frankie 700 kilos c'est comme si c'était une tonne. Je l'ai pas rassuré c'est sûr, mais bon, je vais pas non plus lui mentir en disant qu'il fait le poids d'Artie ou de Klaus hein, soyons réalistes. Mais tu verras il est gentil comme tout, il suivra le mien tout du long. Ça par contre c'est vrai, Patch c'est un vrai suiveur, il est pas du genre à trotter en tête non. Putain, j’ai froid. Tu sais qu’à SF il fait une dizaine de degrés ? On a franchi le cercle polaire là, c’est pas possible, j’ai l’impression que toute l’eau de mon corps est gelée. J’vais devoir me tartiner de nivea ma peau va pas kiffer. Vous pouvez sortir en t-shirt des fois dans ce pays ? Comment vous avez fait pour passer des années ici pour vos études ? Putain mais moi j’aurais fini en glaçon. Tu peux pas sortir dans un bar avec un crop-top sympa et un short là. J’aurais pas pu m’acheter ma robe avocat, non plus. Putain j’ai froid, et j’ai peur de me faire écraser par un gros cheval. Ça y est, le monde râleuse de Frankie est enclenché. Et encore t'as de la chance on est pas en hiver. Mais faudra quand même revenir avant la tombée de la nuit, on sait jamais ça pourrait se gâter..., je renchéris juste pour l'embêter avant d'installer le matériel de Patch devant son boxe. Tu peux le brosser pendant que je prépare mon cheval, les brosses sont là, je fais en montrant un seau remplis d'étrilles et de bouchons. Je viendrais t'aider pour la suite, je lui fais en m'éloignant. Je parie que dans trois secondes elle m'appelle à l'aide eheh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances Cooper

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2017
Age : 22
Année/études : études ? késséssé ?

MessageSujet: Re: Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.   Sam 11 Nov - 17:58

On s’approche d’une grosse bête appartenant au doux nom de cheval, et il a pas l’air méchant mais je méfie quand même. Le truc s’il veut il peut s’asseoir sur moi et je survis pas quoi. « Non, c'est pas des chevaux de traits. Il doit faire aux alentours de 600-700 kilos » répond Ivy en pouffant. Je lui lance un regard pas trop rassuré. Moi, vous savez, 700kg ou 1 tonne, je vois pas franchement la différence. Pour moi c’est la même chose. Surtout que c’est pas comme si j’avais la carrure d’un catcheur, au contraire, je suis un haricot. Alors face à une patate, le petit haricot il se détend voyez.

- Est-ce qu’y a vraiment une grosse différence entre un cheval de 700kg et un qui pèse une tonne ? Pour moi, c’est du pareil au même, c’est gros et ça peut m’écraser.

«  Mais tu verras il est gentil comme tout, il suivra le mien tout du long. » Je regarde le cheval, puis Ivy. Je suis sûre que même le cheval il est pas rassuré par le fait que je lui monte sur le dos. Il doit se dire ‘mais c’est quoi cette tarée, pourquoi tu me la donnes à moi Ivy ? C’est pas cool, vraiment.’ sisi, je vous jure. Je parle le cheval couramment.

- Tant que tu fais pas accélérer le tien à la vitesse d’un cheval de course, ouais. Et puis je suis pas sûre qu’il soit vraiment content de se coltiner une quiche comme moi, ça se voit, regarde, il est déjà soûlé.

« Et encore t'as de la chance on est pas en hiver. Mais faudra quand même revenir avant la tombée de la nuit, on sait jamais ça pourrait se gâter… » Ah non. Non mais pour moi là c’est des températures hivernales là. Quand je pense qu’à SF, d’après mon portable, il fait 15 degrés quoi. En étant honnête avec vous, je suis allée une seule fois à la montagne, à Aspen dans un truc de riches, et j’avais 8 ans. Sinon, j’ai toujours voyagé dans des régions chaudes, ou à la belle saison. La Floride, le Nevada, l’Arizona, puis on est allés en Australie, en France, et au Portugal. Et sur une île aux Caraïbes, je crois aussi. Jamais de températures négatives. Faut dire que ma mère déteste le froid, elle l’a connu toute son adolescence, alors maintenant elle est allergique limite. Enfin bon, là n’est pas la question.

- Vous avez des gènes de pingouin, c’est pas possible, je souffle en frissonnant.

« Tu peux le brosser pendant que je prépare mon cheval, les brosses sont là. Je viendrais t'aider pour la suite » elle dit en s’éloignant. Et je crois que ma mâchoire tombe. Et celle de mon nouveau fidèle compagnon aussi. J’vous jure, on est aussi dépassés l’un que l’autre. Alors on se regarde, lui il a encore un bout de foin entre les dents, et moi mes mains gantées dans mes poches. Je finis par attraper une brosse, au hasard, une avec des poils, dans le seau qu’Ivy m’a désigné, et entre dans le box de mon destrier.

- Bon, alors je t’explique, Patchy, Patchou, Patch. Moi, je connais les chiens, les chats, et les poissons rouges, alors m’en veux pas si jamais je suis une tarte. J’crois que la seule fois que j’ai approché une bête aussi grosse, c’était un body builder et j’avais 16 ans, je faisais le mur avec mes potes et j’étais bourrée. Je sais même pas comment j’ai atterri là-bas, enfin tu t’en fous, c’est vrai, t’as raison, là n’est pas la question. Mais juste, m’envoie pas au tapis une fois que je serai grimpée sur ton dos, s’il te plait, je lui demande en m’approchant de lui.

Il m’a écouté attentivement - je suis presque sûre de l’avoir vu hocher la tête, mais peut-être que le froid a des tendances hallucinogènes sur moi, j’en sais rien. Je décide alors de faire un premier pas, pour lui caresser l’encolure - il faut parfois oser être le premier dans une relation, oui madame. Puis suivant ma main, j’utilise la brosse, et j’ai presque l’impression d’être déjà dépassée.

- Euh, faut brosser partout ?
je demande alors à Ivy. C’est peut-être une question con mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy K. Cordanov
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 22
Année/études : 2ème année de Sciences

MessageSujet: Re: Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.   Sam 11 Nov - 19:05

Bon, alors je t’explique, Patchy, Patchou, Patch. Moi, je connais les chiens, les chats, et les poissons rouges, alors m’en veux pas si jamais je suis une tarte. J’crois que la seule fois que j’ai approché une bête aussi grosse, c’était un body builder et j’avais 16 ans, je faisais le mur avec mes potes et j’étais bourrée. Je sais même pas comment j’ai atterri là-bas, enfin tu t’en fous, c’est vrai, t’as raison, là n’est pas la question. Mais juste, m’envoie pas au tapis une fois que je serai grimpée sur ton dos, s’il te plait. Je manque de brosser l’œil de mon cheval à entendre Frankie. Non mais impossible de se concentrer, elle en débite à la seconde de ces conneries. Puis franchement, elle a aucune raison de s'inquiéter, Patch c'est le plus docile des chevaux, il fera pas un pas de travers, pas un seul écart... sauf si un ours déboule d'un bosquet et là Frankie aura tout intérêt à s'accrocher à la selle. Euh, faut brosser partout ? me demande Frankie. Avec la brosse rigide tu brosse le corps en allant doucement sur les jambes, et si t'as peur tu prends la brosse douce que tu utiliseras aussi sur sa tête en évitant les yeux et le bout du nez. Je pense avoir été suffisamment claire, j'ai pas utilisé de mots trop techniques, j'espère juste qu'elle sait faire la différence entre une matière rigide et une matière douce sinon je vais devoir me coltiner le pansage à sa place pour que Patch garde ses deux yeux.

Une fois mon cheval tout propre, je sangle uniquement la selle et le pad, laissant le licol en attendant d'aller seller le Patch. Arrivée devant le boxe je vois une Frankie appliquée, telle une archéologue sachant les poussières des recoins d'une poterie gauloise. C'est bien, je peux m'empêcher de dire. Donnons de la confiance à notre Francesca internationale, peut être qu'elle se détendra à cheval. Même si j'ai un doute... Je lui fais les pieds puis on selle et en route, je lui dis avant de m'emparer d'un cure pied caché au fond du seau de brosse. Je vais te donner un casque avant par sécurité... Est-ce que ton manteau est assez épais ou tu préfère prendre un protège-dos ? Si ça peut te rassurer une fois dessus d'être protégée de partout. Soit c'est la Frankie fière, trop fière, qui va me répondre en m'assurant qu'elle a pas besoin de tout ça, soit c'est la Frankie franche et responsable qui va me supplier de lui mettre aussi des protèges coudes et genoux par surplus de sécurité.

Les pieds faits je pose le pad et selle Patchwork, puis je tend le filet à Frankie. Ça va être drôle. Tiens tu vas lui mettre, pour qu'il ouvre la bouche et prenne le mors, je lui fais dans un premier temps en lui montrant la barre en métal qui traverse le bridon. Il faut que tu lui mette ton doigts dans la bouche, au niveau de la commissure des lèvres, ils ont pas de dents ici tu risques rien. Je lui montre pour qu'elle repère où se situe la commissure, Patch en bon élève ouvre la bouche puis mâchonne une fois mon doigt retiré. À toi! Je lance fièrement. Je vais l'achever la Frances, elle va regretter d'être venue la pauvre huhu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frances Cooper

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 10/11/2017
Age : 22
Année/études : études ? késséssé ?

MessageSujet: Re: Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.   Lun 13 Nov - 15:57

Bon, alors faut brosser le corps du poney, et avec les poils doux c’est les jambes et la tête. Ok, c’est enregistré. Je m’applique - limite j’en tire la langue - tout en tapant la causette à mon nouveau pote. Il m’écoute patiemment, et c’est plutôt agréable. Par exemple, je lui ai raconté le mariage de Madeleine, comment je me suis faite remonter les bretelles par ma soeur après qu’on ait malencontreusement aperçu un bout de ma fesse - qu’est pourtant loin d’être grosse, croyez-moi j’ai un tout petit cul - alors que je jouais à chat perché avec mes neveux. J’aime pas perdre, même face à des enfants, c’est comme ça. Et y avait cet arbre, dans la cour, qui me tendait les branches tel un ami qui attend un câlin. Alors moi, qu’est-ce que j’ai fait, j’ai escaladé et je me suis assise sur une grosse branche. Evidemment, mes neveux m’ont pas eue, et il a fallu que je redescende. Et c’est là que ça s’est compliqué. J’ai sauté, et la réception a pas été des plus gracieuse, du coup on a aperçu mes fesses. Bon et pis après quand on était sur la plage, Caleb, Noah, Alix et Lily-Rose (respectivement les fils de Mary, la fille de John et celle de James) m’ont poussée à l’eau. Ma robe me collait au corps, j’avais du sable dans la bouche, et des algues entre les orteils, et j’avais extrêmement froid. Et j’avais pas de soutif. Pas besoin de vous faire un dessin, c’est bon ? Bon, trois secondes après Raph m’a filé sa veste tel le super grand frère qu’il est, mais apparemment des gens ont louché sur mes eins. Imaginez le désastre. Et encore une fois, j’ai pas les seins de Kim Kardashian, au contraire. Non mais faut croire que ces gens ont jamais vu ni de fesses ni de tétons, ce sont des saints, leurs femmes sont tombées enceintes par la magie du saint esprit. Enfin bon. Patch a été très compréhensif lui, et il a aussi trouvé que Madeleine est une coincée du cul.

« C'est bien. » Je souris grandement, heureuse. «  Je lui fais les pieds puis on selle et en route » mon sourire se fane un peu. Ouais, faut encore monter dessus, et ça les gars, je le sens pas. J’observe Ivy ‘faire les pieds’ comme elle dit, de Patchou. Moi, en attendant, je préfère lui grattouiller le bout du nez, j’ai vu qu’il kiffait ça tout à l’heure. Quand je lui racontais comment j’avais perdu et retrouvé mes clés y a deux semaines. Oui, c’est mon confident maintenant. « Je vais te donner un casque avant par sécurité... Est-ce que ton manteau est assez épais ou tu préfère prendre un protège-dos ? Si ça peut te rassurer une fois dessus d'être protégée de partout. » Ah oui, y a peut-être pas grand chose dans cette tête, mais faut la protéger. Et puis bon, vu l’épaisseur de mon pull et de mon manteau je rebondirais comme une balle si jamais je décidais de rendre visite au sol, mais comme on dit, on est jamais trop prudent.

- Y a jamais assez d’une autre couche, je dis en sentant le stress qui commence à monter.

J’vais ressembler à Bibendum mais c’est pas grave, y a pas de beaux vieux à Jaguar ici je pense. Ivy me tend alors je-sais-pas-trop quoi. C’est ça sont protège-dos ? Ça ressemble plus à un truc que Monsieur Grey il utiliserait avec toutes ces lanières de cuir et ce truc en métal là. On fait vraiment de l’équitation ou c’est une pratique chelou ? «  Tiens tu vas lui mettre, pour qu'il ouvre la bouche et prenne le mors » AAAH, d’accord. C’est une bride - je crois que c’est ça le nom. Oubliez mon esprit mal placé. « Il faut que tu lui mette ton doigts dans la bouche, au niveau de la commissure des lèvres, ils ont pas de dents ici tu risques rien. » Wut ? Je crois que ma tête vaut le détour, à ce moment précis. Je regarde Ivy faire, les bras ballants. Euh. « A toi! » qu’elle me dit joyeusement. Euh. Je regarde ma blonde, pas très sûre de moi, puis le Patchou. Lui non plus a pas très l’air sûr de moi. Non, en vrai, on dirait qu’il s’en balance. Bon.

- J’espère que tu baves pas autant que Klaus, Patchou, parce que sinon je peux dire au revoir à ma paire de gants.

J’inspecte le truc qu’Ivy m’a filé, pas vraiment sûre du sens dans lequel ça se met. Faut que le truc en métal - appelé mors je crois, si j’ai bien écouté Ivy - soit dans sa bouche. Et le reste je sais pas. Putain mais le tricot au coin du feu ce serait beaucoup plus simple bordel. Bon. Je m’arme de courage et place mon doigt à l’endroit qu’Ivy m’a montré - ça me dégoûte pas mais presque - et Patch ouvre la goule après que j’aie essayé une ou deux fois. Je lui mets le mors dans la bouche et me voilà désemparée.

- Qu’est-ce qu’il faut faire ? c’est dans le bon sens ? Argh, j’ai le doigt tout mouillé.

Je suis sûre que Patch il se marre là. Avec Ivy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il fait froid, tout le monde parle français, et moi je suis perdue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Enamor :: Travel the world :: Fais le tour du monde :: Amérique du Nord-