AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Summer E. Anderson, l'Américaine des banlieues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Summer E. Anderson
"Mystères et Non-dits"

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 15/11/2014
Age : 21
Année/études : Criminologie

MessageSujet: Summer E. Anderson, l'Américaine des banlieues.   Sam 15 Nov - 19:00

Summer E. Anderson
PRÉNOM(S) NOM ; Summer Erika Anderson
SURNOM(S) ; Sum
ÂGE ; 18 ans
DATE & LIEU DE NAISSANCE ; 16 juin à Manhattan
STATUT AMOUREUX; Célibataire
ORIENTATION SEXUELLE ; hétéro.
ÉTUDES ;
GROUPE ; Musicien
SIGNES DISTINCTIFS ; tatouage : un triskel sur le poignet droit et une clé de sol sur l'omoplate gauche.
VILAIN SECRET ? ; Vers 8 ans, elle était violée par son père toutes les semaines. Summer ne disait jamais rien et se laisser faire. Jusqu'au jour ou sa tante l'a apprit et l'a donc dévoilé aux services sociaux.
PERSONNALITÉ SUR TON AVATAR ; Keira Knightley
     
   
♣ Votre caractère :::
Summer est une fille très spéciale. Ayant de gros problèmes de drogue, d'alcool et de tabac, elle est souvent dans un état second et ne peut plus vivre sans. Ayant subit un gros traumatisme étant petite, elle veut oublié tout ça et préfère alors vivre dans un état second. Aussi, ne soyez pas surpris de la voir souvent une cigarette ou un verre d'alcool à la main.

Aussi, étant toujours pas vraiment elle même ni très lucide, elle délire souvent, drague tous les mecs qui lui passe sous la main et se laisse facilement embrasser ou prêter à toute sorte de jeux pas très catholiques. Elle s'habille souvent de manière provocante avec des décoltés bien profonds, des mini shorts en été, et toujours haut perché sur des talons. Bref, cette jeune fille fait tout pour s'attirer tous les regards, surtout qu'elle sait parfaitement qu'elle est bien foutu et qu'elle plait aux garçons.

Sinon coté caractère, avec les adultes elle est insolente, voir odieuse. Elle n'aime pas les cours et le fait bien comprendre. Aussi, la salle de retenu est l'un des endroits ou elle passe le plus de temps. Elle n'aime pas non plus qu'on la réprimande ou qu'on lui fasse un reproche. La dessus, elle répond toujours et ne se laisse pas faire. Elle se fiche complètement de ce qu'on lui dit. Elle est comme elle est et elle ne changera pas. Alors les reproches qu'on peut lui faire, on peut les mettre la ou elle le pense.

Avec les autres jeunes, elle est déjà plus ouverte, toujours à dire des bêtises, à rigoler pour un rien et à faire la folle, voir à jouer les provocatrices. Avec les garçons, elle essaye souvent avec ceux qui l'attire, de leur arracher un baiser. Par contre, elle peut partir vite au quart de tour et passé d'un état frivole à un état défensif. Elle adore les soirées et n'hésite pas à mettre l'ambiance, voir même parfois un peu trop. Elle traîne souvent dans les discothèques ou les bars, à draguer et à boire. Elle se fiche totalement de la vie et vit toujours de l'instant présent. De toute façon, tout le monde meurt sur cette fichu planète un jour ou l'autre.

Pourtant, lorsqu'elle est lucide, ce qui est assez rare, ce n'est plus la même. Elle est totalement renfermer et discrète. La plus part du temps, elle s'enferme seule dans sa chambre pour penser et pleurer. Et oui, sous ses airs de fille qui ne respecte aucune règle, Summer a un coeur énorme. Mais très peu de gens l'on vu véritablement ce coeur car il est toujours dissimulé sous les effets des drogues qu'elle prend et du masque qu'elle se donne, celui d'une fille enjôleuse et frivole.

Elle a pourtant une passion : le chant. Elle possède une magnifique voix et chante de tout et n'importe quoi. Aussi, lorsqu'elle est seule, elle se met souvent à chanter pour faire passer le temps. Elle touche à tous les répertoires et peut vous interprétez presque tout. Son rêve serait d'aller sur scène et de chanter. Mais elle sait très bien qu'elle ne pourra jamais réaliser se rêve. Du coup, elle l'enfouit au plus profond d'elle même et essaye de ne pas y penser.

J'ai oublié de précisé. Summer est paranoïaque. Elle a toujours l'impression qu'on lui veut du mal, surtout quand elle est dans un état second et qu'on lui fait un reproche ou quand on la prive de quelque chose. C'est pour cela qu'elle se ballade toujours avec un couteau à cran sur elle et n'hésite pas à le sortir lorsqu'elle se croit agresser. Alors faite juste attention à ça. Elle peut devenir dangereuse en un rien de temps.
   
   
♣ Votre histoire :::
Summer est né durant le mois de juin, d'ou son nom Summer (qui signifie été). Elle fut comme le petit rayon de soleil pour ses parents qui habitait dans une banlieue dans Manhattan. A vrai dire, c'était une banlieue mal fréquentée ou traînait toute sorte de personne plus ou moins accueillante. Mais a vrai dire, les parents de Summer n'étaient pas très riche. Sa mère était femme de ménage dans une école et son père travaillait dans le bâtiment. Des gens honorable tout de même, très honnêtes. Du moins c'est ce qu'on pensait. En tout cas, Summer grandit heureuse et en bonne santé, protéger par ses parents dans ce quartier chaud de la ville.

C'est vers 8 ans que la vie de ce rayon de soleil se compliqua. Encore jeune et innocente, elle subit de la maltraitance envers son père. Mais sa tante qui habitait New York ne s'en rendit compte que lorsqu'elle avait 9 ans. Alors qu'elle rendait visite à Summer, elle remarqua que la petite semblait malheureuse. Elle la prit alors à part et lui demanda ce qu'il se passait, si tout allait bien. Il lui fallut 10 bonnes minutes avant d'avoir un aveu de la part de la jeune fille qui voulait protéger son père car dans le fond, elle l'aimait comme tout enfant aime ses parents. Après la confession de la petite Summer, sa tante alla dénoncer le comportement du père aux services sociaux. Ces derniers retira alors la charge de Summer a ses parents pour la confier à sa tante.

Summer alla donc vivre à New York avec sa tante dans un quartier plus huppé car elle avait épousé un homme plutôt riche. Summer goûta de nouveau à la vie. Elle avait changé d'école, d'habitude et de milieu. Tout allait mieux. Surtout que de la où elle venait, elle c'était forger un fort caractère pour pouvoir survivre, même malgré des enfants de 8 ans. Les garçons ne l'impressionnait nullement et elle leur tenait souvent tête, ce que ni plaisait pas beaucoup à sa tante. Mais elle fermait souvent les yeux, se disant qu'elle allait s'y habitué et changer, mûrir.

Summer grandit avec sa tante tranquillement jusqu'à ses 12 ans. Cette année la, alors que son anniversaire approchait à grand pas, on sonna à la porte d'entrée. Il était tard le soir. Mais cela suffit à réveiller la petite fille. Elle se leva discrètement et alla jusqu'en haut des marches d'ou elle pouvait voir la porte d'entrée. Elle vit sa tante qui était encore debout se diriger vers la porte et l'ouvrir. Il se tenait alors, derrière cette porte, le père de Summer, les yeux rouges et gonflés. Il semblait avoir beaucoup bu. Le père entra alors dans la maison et explosa de rage contre la tante, pointant son index vers elle :

- Tu m'as volé mon enfant ! Rends moi Summer ! Immédiatement !

La tante se défendit sur un ton calme mais le père ne voulait rien entendre. Il sortit alors un revolver et tira sur la tante qui s’effondra sur le sol, morte. L'oncle accouru aussitôt et le père le descendit aussi. C'en fut trop pour Summer. Elle partit en pleurant dans sa chambre et se cacha dans son armoire après avoir fermer la porte à clef, ne voulant pas voir son père. Elle entendit des pas dans la maison. Il la cherchait. La petite fille tremblait dans son armoire, terrorisée. Soudain, elle entendit des sirènes dehors, des pas précipités dans le couloir. Mais elle ne bougea pas. Puis ce fut par la suite des voix en ba, beaucoup de voix. Elle continua d'attendre dans son placard, n'osant pas ouvrir. On la trouva tout de même une heure après l'arrivée des sirènes. Elle fut alors emmener à l'hôpital.

Sa tante et son oncle étant mort, ce fut sa mère qui la récupéra après s'être séparé de son père à cause de tout ce qui c'était passé. La jeune fille se retrouva alors dans une autre banlieue de Manhattan avec sa mère. Mais tout son passé l'avait déjà bien traumatisé et elle n'était déjà plus tout à fait la même. Elle allait à l'école pour faire plaisir à sa mère qui travaillait jours et nuit pour elle. Mais elle était totalement détaché des autres. Elle n'était plus qu'une ombre. Sa mère aussi flancha au bout d'un ou deux ans, et mourut suite à une overdose. La jeune fille avait alors 14 ans.

Elle fut confié alors à une famille d'accueil qui habitait elle aussi New York. Ce qui lui rappela énormément sa tante qu'elle adorait. Summer déprima alors encore plus. Elle avait perdu sa tante, son oncle et sa mère, tout ça à cause de son père. Elle lui en voulait terriblement et, à chaque fois que son père voulait la joindre, elle ne répondait jamais et ne renoua aucun contact. Elle apprit à survivre auprès des caïds de son quartier. La cigarette arrivait au début à lui faire oublier ses soucis. Mais au bout d'un an, cela ne lui suffisait plus. Elle dormait qu'avec des somnifères, étant envahis toutes les nuits pas d'horribles cauchemars. Elle goûta alors à la drogue et à l'alcool. Elle se mit alors à sortir fréquemment le soir. Ses notes avaient déjà flanchés à l'école et ses parents adoptifs désespéraient.

Et ce fut comme cela pendant deux ans. La jeune fille passait plus de temps dehors qu'à la maison. Elle faisait les bars et les boites de nuit, revenait vers 2 heures du matin à la maison complètement défoncé. Ou parfois, elle allait coucher avec un mec rencontré dans la discothèques. Summer n'était plus du tout elle même. Elle était toujours dans cet état second et faisait énormément de bêtises. Elle se retrouva plusieurs fois à l'hôpital. Et si ce n'était pas à l'hôpital, c'était au commissariat de police. Car oui, elle était une petite délinquante quand elle le voulait.

Quant à sa paranoïa, elle l'avait développé au fur et à mesure des années. A force de se faire agressé dans son quartier, elle avait apprit à toujours avoir un couteau sur elle. Ca lui avait sauvé la vie plusieurs fois tout de même. J'ai aussi oublié de vous racontez que son père avait essayé de la revoir à la sortie de l'école. Lorsqu'il la vit, il la forçat de venir lui parler. Summer se débattit furieusement. Et ça se finit avec un coup de couteau dans le bras de son père avant de s'enfuir.

Ses parents dirent stop lorsqu'elle eut 18 ans. Ils en pouvaient plus de s'inquiéter pour elle et de la retrouver toutes les nuits dans un état pareil. Ils l'envoyèrent alors de force au Canada, dans un internat pour qu'elle y soit un peu redresser.
   
DERRIÈRE L’ÉCRAN ?
PRÉNOM/SURNOM ; Adeline
AGE ; 18 ans
T'AS CONNU LE FOW OÙ ; Par la fonda
TON AVIS SUR LE FORUM ; Coooooooooooool !
UNE DERNIÈRE CHOSE ; Nada
CODE ; Validé ~
   
   

   
© LEEYUMONKEY
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Summer E. Anderson, l'Américaine des banlieues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite idee de qui est Larry Summer/Mondialisation.ca
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» L'ABC de la politique américaine /radio-canada
» la Commission Intéraméricaine des Droits Humains (CIDH) va poursuivre la Dominic
» DSC : De Summer à Constantinople.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Enamor :: Partie personnage :: Inscriptions :: Les validés :: Filles-