AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You say good bye and I say hello - Karmen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tomen G. Greloyed
"Arrogance et Vanité"

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 20/08/2015
Age : 23
Année/études : Psychologie - 3ème année.

MessageSujet: You say good bye and I say hello - Karmen   Lun 8 Fév - 23:09

Aujourd'hui n'est pas un jour glorieux. Loin de là. Et j'ai du mal à l'assumer, ce jour. Je m'explique, tôt ce matin j'ai reçu un appel de ma sœur, Jude. Jusque là rien d'anormal, chaque semaine on s'appelle au moins une fois, fusionnels frère et sœur que nous sommes, mais aujourd'hui, j'ai moyennement aimé ce que j'ai entendu. Pour pas dire pas du tout. J'ai même pas envie d'y croire.

La voiture traverse le cœur de la ville, les lumières du soir maintiennent éveillée la fourmilière des rues de Montréal. C'est un beau spectacle, je me demande quand est-ce que je me lasserai de voir tout ça. Ça va mec? On me sort de mes pensées, je tourne la tête en direction de la voix, c'est Dylan. J'hoche la tête, imperturbable. Tu fais la gueule depuis ce matin, renchéri-t-il sur un ton qui se voulait rassurant. Et bien, si j'osais espérer un minimum de compassion à mon égard, je serai pas ce que j'aurai fait mais l'idée est là. Je pouffe. Aller mec, faut te changer les idées. C'est fou ça, enfin lui, Dylan. Les 3/4 du temps il a un débit de connerie inimaginable, aucune parole cohérente et ce soir, il dit une chose censée. C'est dur a accepté, mais il a raison. Pour une fois. Je laisse couler, la voiture se gare à un parking et toute la bande descend. Ce soir, en bons Garnets que nous sommes, on a prévu une tournée des bars. Alors je vais pas traîner la patte.

Premier bar en vue et non des moindres, le Bily Kun. La terrasse est déjà bondée, on doute de trouver une place à l'intérieur, au pire on ira au Plan B - lawl -. Toute la troupe s'aventure à l'intérieur du bâtiment et pile au moment ou je passe le pas de la porte, je croise Kara en sens inverse. Nos regards se croisent. Eh beh, si j'avais su que ce serait Kara qui m’enlèverait de la tête la probable venue de ma sœur à l'UE, j'y serai allée avec plus d'entrain.

- Vous ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: You say good bye and I say hello - Karmen   Dim 21 Fév - 16:08


Avec mon groupe d'amies d'Enamor, on s'était convaincue de passer une soirée plutôt tranquille dans un bar plutôt classe de goût. Savez ces soirées où, assis autour d'une table, on parle la voix grave, posés dans nos sièges, bière à la main. La fibre nostalgique qui s'éprend de nous, ou même la mélancolie. Et puis, vers la fin, la drill elle pète, et on s'éclate en se pétant des côtes. Et cette soirée, je la vis, là à l'instant. Et rien ne peut venir la destroyed, dans ces moments là, je ne vois qu'une lumière rose qui sortirait du cul d'une licorne, c'est comme si rien ne pouvait m'atteindre.

La chaleur me monte à la tête, tandis que l'alcool lui aussi. Le bar se remplit de trop, je semble apercevoir des Garnets ici-même, sûrement une tournée des bars. Trop d'opressement, de confinement, je décide de prendre l'air. Je ne veux pas terminer torcher non plus. Je quitte mes amis sur une note rassurante -je ne déprime pas, j'veux juste m'aérer les neurones-, et j'enfil mon fin gilet noir par dessus ma robe en soie bleue. Je me dirige vers la sortie, quand là, je persécute Tomen.

Vous ici?

Rien qu'à entendre le timbre de sa voix, l'angoisse me consume. Mes yeux fuient, les gens me demandent de me pousser, je leur barre le chemin, pétrifiée sur place. Je m'écarte, regarde dans tout les sens, repère mes amies à travers la vitre de la porte. Putain. Je respire fort, et sers les poings, essayant de jauger le monstre qui vit en moi quand je le recontre. Faire demi-tour, non, c'est impossible. Et je sais pas pourquoi. J'étais décidée à rester dehors prendre l'air, ce n'est pas lui qui décide de mes choix. Cet être ne va pas influencer mes choix et mon estime. Je passe mon chemin, vite fait, me faufilant comme une hermine, lâchant timidement mais à la fois emmerdée,

Tomen.

Je me retrouve devant la grande vitre du café, et je me les gèle. Je n'ai pas mon sac à qui tortiller les lanières pour passer l'angoisse, ni mon téléphone pour estomper ma préoccupation. Rien. Je regarde à côté de moi, une odeur de tabac me titille le nez. Une fille, jeune, fume. Je lui ôte sans plus attendre sa cigarette des mains et tire un coup. Elle, heureusement, ne riposte pas, et hausse les épaules, finissant par sourire, partant. Putain, que ça fait bon.
Revenir en haut Aller en bas
Tomen G. Greloyed
"Arrogance et Vanité"

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 20/08/2015
Age : 23
Année/études : Psychologie - 3ème année.

MessageSujet: Re: You say good bye and I say hello - Karmen   Sam 5 Mar - 21:43

Kara réagit comme au salon commun, elle fuit, elle me fuit. Je comprends pas cette manière de faire les choses, qu'est ce qu'elle a contre moi? Qu'est ce qui a bien pu la bouffer comme ça pour qu'elle s'éloigne de tout ce qu'elle aimait auparavant? Non mais regardez-là, elle porte des robes de grands couturiers, se maquille comme si elle allait à un défilé et cette attitude distinguée de fille propre. Rien de la débauchée que j'ai connu, et que j'appréciais en somme. Elle est trop sage, tellement sage que j'en viens à me poser la question si c'est la vraie Kara Lavender. Tomen, fini-t-elle par souffler avant de s'éloigner. C'est tout? Je regarde les gars qui m'accompagnaient rentrer dans le bar, un regard furtif pour eux et une attente longue pour elle. Je me décide à la rejoindre.

Cigarette au bec, mouvements nerveux des mains, j'ai jamais procuré un tel effet à quelqu'un. Même pas à tous les boucs émissaires que j'ai eu dans ma jeunesse. Je souris, espérant ainsi la mettre à l'aise. Je veux absolument comprendre ses agissements, l'aider aussi pourquoi pas. Je l'aime bien moi, cette fille. J'aimerai la retrouver en face de moi, pas de voir une nana avec un comportement de Sainte Nitouche. Je m'accoude au mur, à côté d'elle et tourné vers elle.; Tu n'es pas heureuse de me voir? Je fini par lui demander sur un ton aguicheur, limite plaisantin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: You say good bye and I say hello - Karmen   Dim 13 Mar - 17:57


Je veux juste qu'il parte, putain. C'est un con, oui c'est un con, un arrogant, un méchant, un sans coeur, un bourreau de coeur même, un addicte au sexe sans sentiments, un raté, un enfoiré royal, il ne vaut rien de positif à mes yeux. Pourquoi ne part-il pas, merde ? Qu'est ce que ça peut bien lui foutre de me retrouver ici, à Enamor ? Il ne fait qu'insister, insister à ce que je revienne, comme avant. Mais ça ne sera pas le cas.

Décidément, il ne lâchera pas le morceau ce soir. Qui l'eu cru! Un con comme lui croira qu'il obtiendra tout ce qu'il désire de plus cher. Mais quoi, Tomen, es-tu le roi de tes désirs? Non. Tu es seulement le roi de ton monde, tu n'arriveras pas à avoir quelque chose de moi, car je sais que tu veux obtenir une infime partie de moi, que tu n'auras jamais. Moi, je te résisterai, et j'y compte bien, après autant d'années gâchées à ne pas résister, à ne pas te résister, je vais les rattraper. T'essaie de m'étouffer, d'imposer son charisme d'antan toujours là, de faire ressortir cette autre nuance de ma personne, de te la jouer cool, apaisant comme mec, mais au fond, tu n'es qu'un pauvre connard. C'est terrible, terrible ce jeu de rôle que tu détiens. Tu ne veux que quelque chose qui puisse assouvir ta volonté ancrée, tu ne veux pas comprendre ce qui ait pu m'arriver, y'a rien d'affectueux, c'est juste un jeu. Ton jeu. Mais je compte y jouer, cartes au main, balle dans mon camp.

Tu n'es pas heureuse de me voir? il est accoudé au mur. Je détecte cette allure nonchalante même sans le regarder. Je sais qu'il en a strictement rien à foutre sur le plan sentiments. Je plisse les yeux, analysant la situation à l'aide de son fidèle ton plaisantin. Ce sarcasme ne veut donc pas le quitter. Je me mords la joue, et fronce les sourcils. Je croise les bras, et d'un ton plutôt posé, je me retourne vers Tomen, décidée à enfin entrer dans le jeu. D'un ton interrogateur, brisant toute plaisanterie, je commence. Et pourquoi devrai-je l'être ? en posant cette question, j'espère le lasser de tout ça, lui mettre en tête que je suis devenue une Madame, que je ne veux plus plaisanter avec le ténèbre humain. J'veux juste qu'il se taille d'ici. Et je ferai tout pour gagner cela. Moi aussi, je sais obtenir ce que je veux.
Revenir en haut Aller en bas
Tomen G. Greloyed
"Arrogance et Vanité"

avatar

Messages : 342
Date d'inscription : 20/08/2015
Age : 23
Année/études : Psychologie - 3ème année.

MessageSujet: Re: You say good bye and I say hello - Karmen   Sam 2 Avr - 18:17

En l'espace de quelques instants, son comportement change. Elle passe de la femme stressée, s’apitoyant sur sa pauvre cigarette afin d'en enlever les cendres à la femme qu'on pourrait croire sûre d'elle, inatteignable. Je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer. Honnêtement. Elle se braque tellement, elle le faisait pas avant. Pas avec moi. Ou juste pour rire. Je sais pas qui ou quoi a pu la pourrir comme ça, la rendre triste par delà sa beauté. Oui je le connais trop bien cette fille, oui je sais quand elle n'est pas bien, je sais derrière tout ses faux sourires, ce maquillage et ses manières d'être si elle me ment. Là je vous jure, j'arrive plus à le faire. Y a comme un filtre, un code, un mur qui m'empêche de lire dans ses yeux la vérité. Elle semble m'échapper.

Et pourquoi devrai-je l'être ? Je pouffe de rire et détourne le regard, m'éloignant d'elle comme pour chasser cet écart de comportement. Enfin quand je fou rire est passé, je me retourne et lui fait face. Je sais pas ce que tu cherches à cacher, mais tu n'y parviendras pas. Jamais. Je finis sur cette note là. Positive ou négative, j'en ai aucune idée. Est-ce qu'elle a compris que notre passé nous rattrape toujours? Je ne sais pas non plus. Mais c'est ce qui va se passer.

Je m'éloigne donc d'elle et rentre dans le bar pour retrouver le groupe de rouge avec qui j'étais, je compte bien me mettre pour passer une bonne soirée et effacer cette discussion de ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: You say good bye and I say hello - Karmen   

Revenir en haut Aller en bas
 

You say good bye and I say hello - Karmen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» oh sometimes i get a good feeling[17/05 à 13h46]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Enamor :: Archives :: Archives :: Vieux rps-