AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thé et dessins (Ouvert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Thé et dessins (Ouvert)   Lun 22 Fév - 1:03

Bien qu'il faisait beau à l'extérieur, Ystanda décida de rester à l'intérieur. Elle voulair dessiner. Elle ne savait pas quoi, mais elle voulais faire des croquis sans raisons pour son avant-midi. Elle revêtis ses pantalons harem de vives couleurs orange, jaune et vert qu'elle avait acheté pendant son passage au Maroc avec un chandail gris très lousse dont le col était large et tombait, laissant voir son épaule droite. Elle jeta ses outils à dessin dans un sac, y mit sa tasse de thé et décida d'aller au grand salon.

Une fois arrivée, Ystanda trouva une causeuse dans la salle ou aller s'installer. La causeuse faisait partie d'un petit coin ou il y avait aussi deux sofas et une table à café. La lumière du soleil passait parfaitement par les fenêtres pour éclairer et réchauffer l'endroit. Elle laissa passer un sourire et s'y dirigea. Elle retira ses souliers et s'asseya les jambes croisées. Elle déposa son sac en avant d'elle, y retira sa tasse thermos qui contenait un thé laissant échaper une arôme de chocolat et à la menthe. Elle y trouva aussi un carnet à dessins avec quelques crayons de bois.

Elle regarda aux alentours. Il y avait quelques personnes autour, soit en train de lire ou d'étudier, certaines au téléphone, d'autres en discussion entre eux-même. Rien de spécial pour un sujet de dessin. Elle laissa aller son regard vers l'extérieur et se concentra sur une statue sous laquelle un jeune couple étaient étendu dans l'herbe, l'homme ayant sa tête sur le ventre de sa très chère. Ystanda sourit à l'image et commença à esquisser. Elle relevait la tête de temps à autre et pouvait rester fixer sur un point, un object ou même une personne pendant quelques instants.
Revenir en haut Aller en bas
Toni Stefan
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 24
Année/études : 3éme année

MessageSujet: Re: Thé et dessins (Ouvert)   Mar 8 Mar - 10:17

Le café est mon ami

Je ne vais pas dire que je m’ennuie, c’est faux ! Il y a plein de choses à faire ici ! Etudier par exemple même si je sais que je ne sais pas où je vais. Je me laisse porter par les vagues. Travailler à l’extérieur, comme je me doutais, ce n’est vraiment pas facile de joindre planning universitaire et job étudiant. D’ailleurs, M. Bell a décidé que je viendrai deux jours par semaine car mon autre job  me prenait quand même beaucoup de temps.

J’étais donc lessivée et j’avais décidé de faire un saut ici, l’ambiance était sympa et chaleureuse, rustique et moderne à la fois et on y voyait même sur le mur, la petite touche des artistes. Le salon Opal est bien mais je ne suis pas du genre justement à rester dans un seul endroit tout le temps, je préférais y venir le soir plutôt que la journée afin de vraiment me relaxer et de me poser. L'ambiance de la pièce opaline me donnait cet effet, un peu comme un feu de cheminé dans un chalet de station de ski.

J’ai besoin de me faire d’autres connaissances à part mes amis de toujours, chacun mène sa vie un peu à sa façon. Et en effet, il y avait d’autres étudiants ici. Des inconnus pour la plupart, je les regardais tous un part un, néanmoins je vis une personne que j’avais déjà vu mais où ? Impossible de me le rappeler. Il faut dire qu’entre les couloirs des chambres, des cours, le self voir peut-être même ma confrérie ou tout simplement l’extérieur, je ne sais plus où donner de la tête. Ce n’est pas que je suis physionomiste, mais il y a tellement de monde ici.

Je regardais à nouveau mon livre de cours, bien cramponné sur le divan, les jambes croisées tel un indien devant son feu de camps et mon livre dans le creux de celui-ci, je tapotais mon crayon sur mon cahier. Mes cheveux tombaient à la verticale et mes paupières devenaient lourdes. Je me ressaisis en sursaut, faisant voler mes cheveux. Je lâchais tout et me donna quelques claques sur le visage afin de me réveiller. "Non, pas dormir !" » pensais je. Ce manège dura une vingtaine de minutes et à chaque fois, je recommençais la même opération de lutte contre la fatigue. C’est alors, que je me levai et reposa livre et cahier sur le sofa. "Café, café, café, café, café" pensant tout haut tout t'en me dirigeant vers le distributeur tel une semi zombie m’étirant par la même occasion, il m’en fallait un long et surtout bien corsé.

Le gobelet en main, je me retournai et vis la jeune femme blonde regardant par la fenêtre. Quelque chose devait être intéressant pour qu’elle reste ainsi depuis tout ce temps. Je bus une gorgée appréciant alors le gout du doux breuvage et avança alors vers la dite fenêtre.

Je vis alors un jeune couple et cela me fit sourire, c’était mignon à voir. Je tournai mon visage vers l’étudiante puis descendis mon regard plus bas et vis l’esquisse. C’était tout simplement surréaliste.

Chaque personne avait quelque chose d'exceptionnelle en eux. Certains avaient des dons pour la musique, la danse et que sais-je encore, elle c’était le dessin. Un je ne sais quoi me parlais dans ce croquis, c’était bien la première fois qu’un dessin me faisait ressentir quelque chose. Habituellement, c’était la musique qui me parlait, ou bien les gens ou les endroits que je photographiais.

Je repris, un nouveau, une grande gorgée et souris de nouveau en rapportant mon regard sur le jeune couple à l’extérieur et pensa tout haut "Cupidon a encore fait un malheur."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uemontreal.forumgratuit.be/t943-bonjour-l-ue-et-merci-de-
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Thé et dessins (Ouvert)   Mar 8 Mar - 21:52


La jeune femme avait presque complété l'esquisse. De temps à autre elle estompait des ombrages avec son pouce ou son petit doigts, ou sa paume, qui étaient maintenant d'une teinte grisâtre.

Elle avait transformer la scène légèrement. La statue avait revêtit une toge unisexe et se portait le dos courbé, penché vers les tourtereaux. Elle avait étendue des ailes autour du couple couché dans l'herbe. Dans les mains elle tenait un vase, comme le verseau, mais qu'elle portait à cœur. Le visage, ni homme, ni femme était sans émotion fixe, mais paisible, presque protecteur et heureux.

Ystanda était en train de travailler sur les dernier détail des plumes lorsqu'elle sentit une présence à côté d'elle. Elle avait aussi sentit la douce, mais amère odeur d'un café frais.

"Cupidon a encore fait un malheur." entendit-elle.

Alors qu'elle gardait son crayon à la main, elle jeta un coup d'oeil amusé vers le haut pour voir la nouvelle venue. À côté d'elle, jetant de temps à autres des coups d'oeil entre son esquisse et l'extérieur, se tenait une jeune femme avec les cheveux bleus comme le ciel et la mer qu'elle aimait tant.

-Bien oui à ce que je vois. C'est beau d'être heureux non? demanda-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
Toni Stefan
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 24
Année/études : 3éme année

MessageSujet: Re: Thé et dessins (Ouvert)   Mer 9 Mar - 19:18

Il en faut peu pour être heureux


Je ne savais pas combien de temps, j’étais restée prostré devant la scène. Ça me rendait un peu nostalgique. Ma dernière relation amoureuse remontait à mon ex qui n’avait pas du tout accepté ma première coloration. Le renvoi de mon ancien bahut était déjà un lourd fardeau à porter et en plus la rupture, c’était un peu trop à l’époque.

Les années ont passé, j’ai eu des flirts mais dès que ça devenait vraiment sérieux, la folle envie de tout détruire se déchaîner. Je n’ose plus compter le nombre de cœur que j’ai brisé. Qu’importe les excuses que je donnais, je n’osais plus m’aventurer sur ce terrain de souffrance.  Aimer pour souffrir et souffrir pour aimer : très peu pour moi s’il vous plaît merci.

Quelques temps plus tard j’ai rencontré dans mon nouveau lycée Ezra et Mason. Une relation fraternelle et fusionnelle s’est installé et ça, c’était tout ce que je demandais. Je n’ai jamais supporté leur départ de notre mère patrie.

Jetant un œil de nouveau sur l’esquisse, j’étais complètement subjuguée. Puis elle me demanda en répondant à ma pensée hautement dite en me rendant compte d'une de mes gaffes perpétuelles :

-Bien oui à ce que je vois. C'est beau d'être heureux non ?

Je lui souris car oui, c’était beau d’être heureux. Être heureuse me remplissait de joie le matin quand je me levais ou que je m’endormais avec le sourire. Je profitais de chacun de ces petits moments. Je lui répondis avec mon éternel accent allemand.

- En effet. Il en faut peu pour être heureux. Chaque jour à son lot de surprise.

Je regardais de nouveau son dessin et une pensée me vint à l’esprit.

- Un titre pour ton œuvre ? En général, les artistes donnent un nom à leur peinture, sculpture, Tu vois ce que je veux dire?.

Un sourire radieux illumina mon visage. Je m’intéressais beaucoup à ce que faisait les gens autour du moi. Une curiosité qui m’a toujours suivi. Puis bienséance oblige, je me présentai.

- Antonia mais appelle moi Toni. Je suis nouvelle ici mais j’habite Montréal depuis quelques mois. Reprendre la vie estudiantine, ce n’est pas de tout repos.

J’éclatais de rire devant ma présentation, oh mein Gott un peu trop longue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uemontreal.forumgratuit.be/t943-bonjour-l-ue-et-merci-de-
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thé et dessins (Ouvert)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thé et dessins (Ouvert)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Dessins Daimon
» Dessins de Kana, ou plutot les Horreurs de Kana...
» Dessins, travaux graphiques, artworks + demandes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Enamor :: Archives :: Archives :: Vieux rps-