AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Damaged People ~ Thalia & James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James T. Hawkins

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 20
Année/études : 1ère Année en Criminologie

MessageSujet: Damaged People ~ Thalia & James   Lun 22 Fév - 2:57

....


Dernière édition par James T. Hawkins le Mer 25 Mai - 12:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalia McAdams
"Mystères et Non-dits"

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 21
Année/études : Droit, première année

MessageSujet: Re: Damaged People ~ Thalia & James   Lun 22 Fév - 23:17

James & Thalia
Damaged People...
Ça y est, j’étais désormais une étudiante officielle de l’université. J’étais là depuis environ une semaine et je n’avais pas fait la connaissance de beaucoup de personnes jusqu’à présent. J’allais en cours, je retournais dans ma chambre et c’était à peu près ce qui s’était passé depuis. En ce lundi soir, après une dure journée de cours, j’avais enfin terminé ma journée. M’enfin pas vraiment. Mon téléphone se mit à sonner et lorsque je le regardai, je vis que c’était un rappel pour me dire que j’avais un rendez-vous chez le psy en soirée. Je poussai un petit soupir n’ayant vraiment pas envie d’y aller. Depuis quelques années, j’y allais moins souvent. Au tout début c’était pratiquement toutes les semaines, puis à tous les mois et après aux deux mois. Maintenant, j’étais en mesure de faire ma vie en y allant qu’aux quatre mois environ juste pour faire un petit suivi une fois de temps en temps.

Je retournai à ma chambre pour préparer mes choses pour la soirée et prendre une douche. Ma colocataire n’était pas encore rentrée et j’en profitai donc pour faire des petites choses vraiment pour moi, comme mettre la musique à fond et dessiner un peu. J’allai ensuite prendre ma douche et après, je m'habillai. Je choisis un simple jeans et un pull noir à manche longue pour m’assurer de bien cacher toutes ses cicatrices, mais rien de bien bien compliqué, après tout, je n’allais que chez le psy.
Je ne pris pas mon auto pour y aller, ce n’était pas bien loin et je faisais le chemin en métro depuis tellement longtemps que je pouvais le faire les yeux fermés. J’allai donc dans le métro et mit de la musique au travers de mes écouteurs pour passer le temps. Dix minutes plus tard et c’était ma station. Je sortis à l’extérieur et rapidement le froid de la belle ville de Montréal me glaça jusqu’aux os.

J’entrai dans le bâtiment où ce trouvait le psychologue et je montai au quatrième étage pour atteindre les bureaux. Je m’enregistrai au comptoir et je poussai la porte pour me rendre à la salle d’attente. Un garçon environ de mon âge était assis sur l’une des chaises et il avait l’aire bien stressée. Il remuait ses jambes sans arrêt et il paraissait bien inquiet. Je m’assis sur une chaise libre en face de lui et je pris un magazine qui était sur la table d’à côté et commençai à le feuilleter.

-Tu ne m’as pas l’air folle enfin, pas comme si tous ceux qui venaient ici étaient des fous ou que je l’étais aussi, mais… je m’enfonce hein ? C’est juste ce genre de lieux qui me foutent le cafard. Il est comment le psy ? Du genre à poser l’habituelle question « Comment allez-vous ? ». Comme si on allait se pointer alors qu’on nageait en plein bonheur. Ou alors il y a le fameux « Vous pouvez tout me dire, secret professionnel, blablabla. » mais je doute que quiconque veuille rentrer dans ma tête… Même moi j’aimerais en sortir parfois ! Alors, pourquoi t’es là toi ?

Ces paroles me firent sursauter et je levai les yeux vers le jeune homme. Il était plutôt mignon. Mon style je dois dire. Je rigolai à ses paroles et je lui souris en lui répondant

-Parce qu’il y a une guerre dans ma tête.

J’avais dit cela sur un ton simple. Pas d’excitation ni d’un ton monotone, juste simple. C’était souvent la réponse que je disais aux gens lorsqu’ils me demandaient ce que j’avais, c’était beaucoup plus simple que de leur raconter toute l’histoire.

-Sinon le psy c’est un psy quoi, questions habituelles. Toi? Tu fais quoi ici?

code by Silver Lungs


Dernière édition par Thalia McAdams le Mer 2 Mar - 1:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James T. Hawkins

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 20
Année/études : 1ère Année en Criminologie

MessageSujet: Re: Damaged People ~ Thalia & James   Jeu 25 Fév - 20:26

...


Dernière édition par James T. Hawkins le Mer 25 Mai - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thalia McAdams
"Mystères et Non-dits"

avatar

Messages : 232
Date d'inscription : 16/02/2016
Age : 21
Année/études : Droit, première année

MessageSujet: Re: Damaged People ~ Thalia & James   Mer 2 Mar - 0:12

James & Thalia
Damaged People...
James me fit un long discours sur sa maladie. Je l’écoutais attentivement. Tout cela, tout ce qu’il avait vécu me donnait des frissons. Pourtant, je n’avais pas peur de lui. Cette guerre, dans ma tête c’était contre moi-même, contre mes propres démons, lui c’était L’autre comme il l’appelait. Je le comprenais. Je posais sur lui un regard qui voulait tout dire, de la compassion, de la compréhension, tout.

Le jeune homme en face de moi parut gêné. Il avait pris sa nuque d’une main, signe évident de stress et de gêne. Je souriais avec un petit sourire pour lui faire comprendre que c’était correct, qu’il n’avait pas à être gêné. Il s’excuse ensuite de trop parler, mais voyons, personne ne peut jamais trop parler. De toute façon j’étais plus une bonne oreille qu’une grande bouche alors écouter les autres, je le faisais souvent. Je n’us pas le temps de lui dire qu’il n’avait pas besoin de s’excuser qu’il dit :

-Ta gueule

Je sursautai un petit peu à ses mots. Je n’avais pourtant rien dit. Pourquoi me disait-il de me la fermer. Encore une fois, il me coupa dans mon élan pour dire quelque chose.

- James, je m’appelle James

Il avait dit cela en souriant, comme si ce qu’il avait dit auparavant était complètement derrière lui. Ce garçon m’intriguait, je voulais vraiment savoir ce qui se passait dans sa tête. Je souris à mon tour et je déposai le magazine que j’avais depuis tout à l’heure dans les mains sur la table à côté de moi. Puisque nous faisions la discussion, je n’allais plus en avoir besoin.

-Thalia, dis-je en lui faisant mon plus beau sourire.

Je vis quelqu’un sortir du bureau du psychologue. Bientôt, le psy viendrait nous chercher soit moi, soit James. Je n’avais aucune envie d’y aller. C’était une de ces journées où je ne voulais rien savoir des psys et comment je me sentais, je voulais seulement m’amuser et tout oublier. J’us alors une idée qui me plut, j’avais un peu peur de la dire à James de peur qu’il ne soit pas d’accord avec moi. Mais d’une seconde à l’autre, le psy allait sortir de son bureau et appeler l’un d’entre nous, le temps pressait et je devais lui dire maintenant.

-Ça te dit de laisser faire le psy et qu’on aille faire un tour loin d’ici?

Bon j’avais peut être l’aire folle de proposer cela, mais n’était-ce pas la raison pour laquelle nous étions ici?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Damaged People ~ Thalia & James   

Revenir en haut Aller en bas
 

Damaged People ~ Thalia & James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Max • Damaged people are dangerous, they know they can survive
» damaged people are dangerous. they know they can survive. (MAX)
» damaged people are dangerous. they know they can survive. (theodore)
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Enamor :: Archives :: Archives :: Vieux rps-