AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nous demain [Pv Toni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiro A. Kimura
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 23
Année/études : 3° année de médecine

MessageSujet: Nous demain [Pv Toni]   Ven 29 Avr - 16:52

HS:
 

Je n'avais pas osé aller réveiller Toni trop tôt. Je savais qu'elle sortait d'une petite soirée avec ses deux ursidés d'amour, alors la gueule de bois ça devait aller pour elle. Fallait la laisser décuver la petite. Je 'étais réveillé super tôt personnellement, je m'étais choqué moi-même. Je n'avais pas trop mal fini hier soir, puisque je savais que j'allais passer la journée avec Toni. Ç’aurait été pourri de passer la journée entre cadavres. Fallait bien quelqu'un de vivant. Mais bon, je commençais limite à m'emmerder , et j'avais fait tout ce que je pouvais faire; j'avais fait une sieste, mangé un bout, fait une petite balade matinale dans la chaleur du Mexique... Je resterais ici personnellement. Or de question de retourner me peler le cul au  Canada. J'étais un lézard, j'avais besoin de soleil et de chaleur pour vivre.
Je me retournai dans mon lit et cherchai dans les draps mon téléphone. Il avait encore fugué celui-là. J'aurais pu appeler Toto avec  le téléphone de l'hôtel, mais les sonneries de ces trucs te foutaient un mal de crâne de l'univers même sobre, alors en lendemain de cuite, je ne ferais subir ça à personne. Bref, tant pis pour mon portable, je le trouverais plus tard, et comme ça j'épargnerai le sommeil de Toni encore un moment. A la place, histoire de ne pas passer pour un porc, je partis prendre une douche. Froide la douche, puisque qu'on crevait de chaud dans ce pays. Limite on vomirait plus à choper des insolations qu'à cause de l'alcool. J'espérais pas quand même, puisque malade c'était plus compliqué de faire la fête. Or on était là pour ça, nan?
Je sortis de la douche et ouvris mon armoire. Il manquerait plus que ça d'aller voir Toni habillé en paysan. Nan, fallait un peu de classe quand même. J'étais pire qu'une fille pour choisir des fringues. Un pantalon léger beige, un tee-shirt blanc tout simple, une veste d'été bleue, et des baskets de ville blanches. Vàlàà. J'étais content de moi, manquait plus qu'à retrouver mon téléphone disparu pour réveiller Toni. J'étais pas du genre à aller tambouriner sur sa porte. Un quart d'heure de fouilles acharnées me permirent de retrouver le fugueur, et j'envoyai un message à Toni: T'es réveillée puce?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toni Stefan
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 23
Année/études : 3éme année

MessageSujet: Re: Nous demain [Pv Toni]   Ven 29 Avr - 19:33

L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt.


LES CUITES COMME CELLE-CI, ELLES SONT MEMORABLES sauf que mon cerveau ressemble plus à un gruyère qu'autre chose et je ne sais plus ce que j'ai dis ou ce que j'ai fait. Je suis surement partis encore une fois dans un de mes délires dont seul moi à le secret. Une chose est sur, je suis toujours dans mes habits d'hier, j'entends ronfler de l'autre côté. Huh???? Je regarde au travers de la porte et je vois Ez et Mase dans mon lit. L'un se tourne et se gratte la barbe tandis que l'autre - il ne bouge pas. Puis d'un seul coup, j'entends ma sonnerie du téléphone qui me signale un message entrant. La sonnerie n'est pas du tout discrète me voilà à courir comme une gazelle et cherchant dans le Bazard de notre fiesta le coupable de leur réveil potentiel. Je regarde et je vois le message d'Hiro. Tout de suite mes yeux se tournent vers mes deux grands potes qui dorment toujours. Ils sont mignons tout les deux. Un vrai petit couple. J'en profite pour répondre vite fait à mon chéri d'amour à moi.


Je viens juste de me lever, c'est le bordel dans ma chambre, Ez et Mase dorment comme des pachas. Je range le foutoir, prends ma douche et je suis là dans une demi heure. Je te rejoins dans ta chambre. Bisous bisous mon Hiro.


Je m'active, je reprends les sachets vides et j'emballent les cadavres, la bouteille d'Ez et même une deuxième, les cannettes d'energy drink, les paquets vides de cochonneries qu'on a engloutis et aussi ce que Mase avait ramené. Sérieux, on a bu tout ça!!! Et je ne me souviens même plus à partir de quand ma mémoire à flancher. Vraiment plus habituée à ce genre de cuite, ça va pas du tout. En tout cas, pas l'impression d'avoir vomis sur Ez. Enfin, bref, en dix minutes tout était dans les sacs mis à côté de la porte d'entrée.
Moi, je vous dis, vive la moquette parce que ça ne fait pas de bruit. Et puis, j'ai essayé d'être aussi discrète qu'une mouche pour ne pas réveiller mon petit couple d'amis. Je l'avais dis pourtant à Mase lors d'un de mes texto. Bah les voila tout les deux dans mon lit. La petite chambre à côté était parfaite pour moi. Du moins pour cette nuit.

Maintenant, il fallait vraiment que je m'occupe de moi car j'étais pressée de rejoindre Hiro. Depuis la première journée, j'étais sur un petit nuage volant et duveteux.

Un petit détour par ma grosse valise pour trouver de quoi mettre et léger surtout. J'optais plus pour un short, un débardeur et mon maillot de bain qui après un sacré nettoyage doit être propre comme un sou neuf. Je repris mes petites sandales et direction la douche qui était MAJESTUEUSE.

Il me restait encore cinq petite minutes, brossage de dents rigoureux afin d'enlever cette haleine de phoque parce que oui les bisous avec un arrière goût s'est désagréable et moi, je veux plaire à mon Hiro. Léger maquillage et je pris mes papiers, mon phone, mes sous que je mis dans un sac un peu discret. Eh oui, on est quand même au Mexique.
Je mets une petite note à l'attention d'Ez et Mase

Merci pour cette soirée, c'était génial, même si je ne me souviens pas de tout. Veuillez descendre les poubelles s'il vous plait, je rejoints Hiro. Vous savez que vous êtes tout mignons tout les deux. J'ai pris une photo souvenir. Je vous aime les gars

Gros mensonge, même si j'avais envie de le faire pour toute les fois qu'ils me l'ont fait en Allemagne. J'aurai pu écrire aussi sur leur visage ou les maquiller mais je n'avais pas beaucoup de temps devant moi.

Je pris ma carte magnétique et je partis discrètement. Le repos du guerrier, c'est le repos du guerrier. Je descendis deux étages plus bas et je suivais les flèches qui m'indiquait la chambre d'Hiro.

227 : Un petit toc toc résonna sur la porte, ce n'est que moi qui frappe, eh bah oui, on rentre pas comme ça. On n'est pas dans un moulin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uemontreal.forumgratuit.be/t943-bonjour-l-ue-et-merci-de-
Hiro A. Kimura
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 23
Année/études : 3° année de médecine

MessageSujet: Re: Nous demain [Pv Toni]   Sam 30 Avr - 15:20

Je viens juste de me lever, c'est le bordel dans ma chambre, Ez et Mase dorment comme des pachas. Je range le foutoir, prends ma douche et je suis là dans une demi heure. Je te rejoins dans ta chambre. Bisous bisous mon Hiro. Déjà, j'étais surpris qu'elle soit debout si tôt. Mais une demi-heure? J'étais incapable de dire si je trouvais ça trop long ou trop court. Sérieux, c'était long parce que je voulais la voir tout de suite,  mais c'était court pour ranger une guerre civile et se préparer. Même moi, rien que pour prendre une douche, une demi-heure ce n'était pas suffisant. Pire qu'une fille jusqu'au bout. Mais bon, si elle pouvait faire ça, moi ça m'allait aussi. Plus d'une demi-heure j'aurais râlé. Je sais je suis un chieur.
Du coup, fallait que j'en profite pour faire un peu de vide dans cette piaule. Personne n'avait festoyé dedans, mais elle ressemblait à un champ de guerre, à tel point qu'une partie de la moquette s'était noyée sous les vêtements. Des coussins étalés à droite à gauche, ma couette qui se faisait la malle tout doucement de la housse sur le sol... Bref, fallait que j'ordonne un peu tous ces lâches matelots mutins. Les coussins, ils furent faciles à faire obéir. Quelques vols planés plus tard ils étaient tous à leur place, attendant sagement l'heure de leur prochaine rébellion. Par contre la couette... Quelle demoiselle récalcitrante! J'avais jamais été doué pour faire les lits, alors je passai bien dix minutes à la remettre correctement dans la house. Aux vêtements maintenant. Bon, sans état d'âme, je les lançai plus ou moins bien pliés dans le placard. Je lançai un regard circulaire à la pièce. Bon, c'était toujours pas une chambre de princesse, mais c'était rangé quoi. A peu près.
J'attendais encore cinq minutes avant d'entendre un petit "toctoc" sur la porte. Toto devait avoir fini sa douche. Je trottinai joyeusement vers la porte, tout content de voir Bébou, et lui ouvris avec un grand sourire. Bah oui, je savais pas ne pas sourire moi, encore moins à Toni qui illuminait ma journée. Mon après-midi plutôt, puisque quatorze heures ça commence à tarder. Je la pris par la main, et l'invitai à entrer à ma suite. Une fois la porte refermée derrière elle, je la pris dans mes bras et l'embrassai tendrement. Un peu de douceur dans ce monde de brut. Qu'est-ce je pouvais être heureux de passer ma journée avec elle! Personne ne pouvait en avoir la moindre idée. Cette fille était juste folle, magnifique, simple et complexe à la fois... J'étais perdu avec elle et avais l'impression d'avoir quinze ans de nouveau. Je rompis notre baiser et rougis légèrement. Faudrait que j'arrête d'être fragile un jour. "J'espère que t'es motivée Puce, et que t'as pas trop la gueule de bois, j'ai une surprise pour toi!" J'avais un peu improvisé ça au dernier moment, mais j'avais trouvé quelque chose pour meubler notre après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toni Stefan
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 577
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 23
Année/études : 3éme année

MessageSujet: Re: Nous demain [Pv Toni]   Mer 4 Mai - 18:45

Le paradis dans le paradis.

Hiro, mon amour à moi que je ne veux partager à personne. Quand je le vis ouvrir la porte, mon cœur s'est emballé et encore, je le trouvais de plus en plus beau. Il me faisait un effet que je n'avais jamais vécut auparavant. Donc oui, mes yeux pétillaient dès que je croisais son regard. Il me prit par la main et m'emmena direct dans sa garçonnière. Pas le temps, de regarder quoique que se soit, j'ai eut le droit à un merveilleux baiser qui ne dura pas longtemps snif snif. Mais mon petit Hiro me surpris, il rougit. Trop Kawaiiiiiiiii. J'avais trop envie de gouter de nouveau à ses lèvres. Je sais je suis gourmande. Puis il annonça la couleur du jour.

"J'espère que t'es motivée Puce, et que t'as pas trop la gueule de bois, j'ai une surprise pour toi!"

La gueule de bois, nah! je ne l'avais pas. un j'ai mangé hier soir, deux : euhhhhh il semble que je n'ai pas vomis. Enfin bref, néanmoins, je n'avais pas déjeuner. Oui, je pense souvent à mon ventre et c'est pas à 14heures qu'on se prend un petit dej bien solide. Néanmoins, je regardais mon chéri d'amour à moi avec émerveillement. J'étais motivée, jusqu'au bout de la nuit s'il le faut. Journée entre lui et moi, c'était le paradis dans le paradis.

- Oui, oui, je suis motivée. Tu me réserves quoi? Je te suis, c'est pas nouveau.

Ma curiosité naturelle ressortait d'un coup. Eh oui, ce n'était pas nouveau, Hiro m'entrainait toujours dans son univers et j'en profitais un maximum. Puis c'était plus fort que moi, j'en mourrai d'envie. J'accrochais mes bras à son cou pour l'embrassais tendrement à mon tour. Eh oui, je sais faire ça aussi, il n'y a pas que la fougue chez moi. La tendresse se cache un peu plus bas. Rassasiée pour le moment, je me retira avec un sentiment de plénitude. J'étais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uemontreal.forumgratuit.be/t943-bonjour-l-ue-et-merci-de-
Hiro A. Kimura
"Quiétude et Simplicité"

avatar

Messages : 223
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 23
Année/études : 3° année de médecine

MessageSujet: Re: Nous demain [Pv Toni]   Jeu 19 Mai - 22:04

La journée s'annonçait parfaite. J'étais tellement content de pouvoir n'avoir Toni que pour moi! Pas de potins, pas d'ours mal léché pour nous lancer dans l'eau, pas de Noah pour draguer Toto. Je ne le connaissais même pas directement comme garçon, mais bon. Disons que par principe, je ne pouvais pas l'aimer tant qu'il tournerait autour de Toni. Mon précieux, à moi, à personne d'autre. Et puis, elle était tellement parfaite à mes yeux, que la simple idée de savoir que quelqu'un d'autre pouvait la désirer me rendait malade -même si ça restait plus que compréhensible. Cependant, malgré l'énervement que la savoir désirée par autrui pouvait me procurer, ses yeux brillants me redonnèrent immédiatement le sourire. "Oui, oui, je suis motivée. Tu me réserves quoi? Je te suis, c'est pas nouveau." Voilà qu'elle était bien docile tout à coup. Ça sonnait légèrement masochiste comme phrase. Soumise pour le moins. Enfin, une soumise ne m'aurait pas embrassé comme elle le faisait. J'étais surpris quelque part, de constater la délicatesse dont pouvait faire preuve Toto. Elle cachait bien son jeu mon Bébou, sous ses airs de folle furieuse. Mais bon, ce n'était pas plus mal, on aurait fini par s'épuiser l'un l'autre à la longue sinon. Après, ne nous mentons pas, on était sans doute le couple le plus taré de la fac.
Aujourd'hui, pas de fac, pas de camarades, juste nous deux, et rien n'aurait pu me rendre plus heureux. J'avais décidé d'amener Toni un peu à l'extérieur de Cancun, pour souffler un peu histoire que le Mexique n'ait pas raison de nos vies. Oui, on irait faire quelque chose en particulier, mais no spoil voyons. Fallait que je fasse mon sac maintenant. Malynx comme j'étais, je n'avais pas pensé à le faire en attendant Toni. Pas grave, juste le temps d'attraper une serviette de bain et mon nouveau maillot. Je lâchais Toni et envoyais valser les affaires dont j'avais besoin dans mon sac. Vérification: papiers, argent, maillot et serviette, normalement j'avais tout, me restait juste à choper la carte de la chambre en partant. "On y va? Sauf si tu veux rester la journée enfermée ici. Après, je te séquestre sans problème, c'est toi qui choisis!" Je rigolai légèrement et attendis que Toni soit sortie pour refermée la porte derrière elle. "Tu veux déjeuner d'abord?" J'avais déjà mangé, mais si elle n'était debout que depuis moins d'une heure, elle crèverait vite la dalle. Et puis on avait le temps, et nous n'allions pas loin -quoique légèrement à l'extérieur de Cancun. Sinon, on était parti!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous demain [Pv Toni]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous demain [Pv Toni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est nous l'futur, c'est nous les ringards de demain »
» Mangeons et buvons, car demain nous mourrons... [Tour I - Terminé]
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Université Enamor :: EVENT - Spring Break :: Spring Break à Cancun-